FORGOT YOUR DETAILS?

Rencontre IoT Industriel du 31 mai 2016 – déjà une réalité opérationnelle !

by / mardi, 07 juin 2016 / Published in Actualités
EOA INFOSYS W&C EVENT 2016 - SLIDE D'ACCUEIL-3-2

Si d’aucuns pensaient que l’IoT (Internet des Objets) n’était pas déjà une réalité tangible dans le monde industriel, ils ne pouvaient plus avoir la moindre doute au terme de cette Rencontre EOA France particulièrement instructive.

 

L’un des grands changements permis par la technologie est de transformer des données – dont certaines étaient d’ailleurs déjà disponibles – en actifs intangibles, mais extrêmement précieux pour l’entreprise.

 

Le foisonnement des données numériques, qu’elles soient structurées ou non, nécessite une organisation et un contrôle que Ram Kulkarni a expliqué dans sa présentation de l’architecture de référence qu’utilise Infosys sous le terme Reference Architecture Model Industry 4.0. Cette plate-forme permet l’intégration de ces données dans la chaîne de valeur de l’entreprise pour en permettre une exploitation créatrice de valeur. Il a illustré son propos de plusieurs exemples dans des secteurs aussi divers que l’extraction minière ou l’agriculture.

 

Cette même logique conduit à faire des données issues de l’IoT un élément de la politique industrielle de SNCF Réseau, ainsi que nous l’a présenté son DSI Rémy Berthou. Outre les contraintes techniques, cette entreprise doit gérer une problématique particulière qui est d’opérer dans un environnement très normé du point de vue de la sécurité, et en tension opérationnelle constante. La création d’une Fab IoT a permis à SNCF Réseau de prendre en compte la complexité des sujets, de travailler avec un éco-système de start-ups pas toujours familiers des contraintes industrielles, de s’intégrer dans des processus métiers et dans le SI de l’entreprise avec un vision de bout-en-bout.

 

L’IoT industriel pose aussi beaucoup de questions sur le plan juridique tant sur le plan règlementaire que sur le plan contractuel. Le volume des données, le nombre de personnes potentiellement impactées qui peuvent se compter en millions (en cas de « data breach » dans une banque par exemple) et les impacts sur la sécurité des personnes et des biens font que tout projet d’IoT industriel doit prendre en compte la dimension juridique dès son début. Maître Liard (White & Case qui nous accueillait) nous a rappelé que ceci est d’autant plus important que l’exploitation de ces données peut amener à mettre en place des contrats nouveaux lors de leur collecte, distribution ou utilisation. Enfin, l’IoT industriel est aussi concerné par le droit social car il peut modifier les missions et responsabilités des collaborateurs.

 

On retiendra de cet échange que l’IoT industriel n’est déjà plus un mythe, mais une réalité opérationnelle avec des impacts économiques très importants. C’est un vecteur de changement très important parce qu’il touche quasiment à toutes les fonctions de l’entreprise et modifie en profondeur son éco-système. Les trois intervenants ont conclu en insistant sur la nécessité de construire ses projets d’IoT industriel autour des données – d’abord celles disponibles, puis de nouvelles – et de leur valeur économique pour l’entreprise, ses clients et ses partenaires.

 

Le débat sur l’IoT Industriel s’inscrit donc très logiquement dans la démarche de notre association qui est d’être le le premier lieu en France de co-création pour l’amélioration de la performance des organisations par le sourcing stratégique (ici, des données).

 

Cette rencontre sur l’IoT industriel avec ces trois regards extrêmement complémentaires s’est poursuivi par de nombreux échanges entre nos intervenants et les membres et sympathisants de notre association.

 

Cliquez ici pour télécharger les présentations

TOP