FORGOT YOUR DETAILS?

Centres de Services Partagés – Application aux Métiers de l’Industrie

by / vendredi, 12 juin 2015 / Published in Actualités

Slide1Le 26 mai dernier, nous organisions au MEDEF notre premier événement conjoint avec l’AFNeT sur le thème des CSP et des enjeux et stratégies pour les filières industrielles. Grâce aux témoignages de nos deux intervenants experts, Joëlle Gauthier et Bruno Rosset, les participants ont pu mieux comprendre le processus de mise en oeuvre d’une stratégie de CSP dans des grands groupes industriels tels qu’Alcatel-Lucent et Honeywell, et les clefs de la réussite de ces programmes stratégiques pour les entreprises.

 

Conduire le changement

Joëlle Gauthier a expliqué la stratégie d’Alcatel-Lucent qui est engagée depuis 10 ans dans un processus combinant la mise en place de centres de services partagés internalisés et externalisés dans les fonctions Finance, Achats, IT et Ressources Humaines. Au cours de cette période, marquée par des événements majeurs dont  la fusion avec Lucent, l’entreprise a aussi été amenée à changer de partenaire pour certaines de ces prestations afin de mieux répondre à ses objectifs d’amélioration de performance dans un contexte concurrentiel agressif.

A l’origine de son programme CSP, Honeywell avait réalisé un benchmark du coût comparé de la fonction Finance avec des entreprises de taille et de métier comparables. Constatant une différence notable, jusqu’à deux fois plus cher que la norme, Honeywell avait lancé un programme CSP pour gagner en automatisation et en contrôle des processus tout en alignant les différents pays et lignes de produits sur des pratiques cohérentes malgré la diversité des situations et contextes locaux.

Les bénéfices obtenus par ces programmes peuvent dépasser les 30% d’économie, mais tant Bruno Rosset que Joëlle ont insisté sur l’amélioration des processus, leur rationalisation et leur standardisation, et plus généralement sur une simplification générale.

 

Impliquer l’écosystème

Avec 70% des factures fournisseurs dématérialisée et l’utilisation d’un portail web simple, Alcatel-Lucent s’appuie sur des outils et les processus standardisés de ses CSP pour apporter de la valeur à ses fournisseurs en leur simplifiant les procédures courantes et assurant un suivi précis des factures et de leur paiement.

Cette approche permet aussi aux PME et ETI fournisseurs de bénéficier des avantages de la transformation numérique en étant « tirés vers le haut » par les grands donneurs d’ordre des filières industrielles.

 

Se focaliser sur son expertise

Lors de la mise en place des CSP et des programmes d’externalisation, Honeywell a mis en compétition ses propres structures avec celles de prestataires tiers. Bruno a expliqué que malgré une forte présence en Asie, Honeywell a trouvé plus efficace de confier ces tâches à une entreprise externe. L’une des raisons en est la spécialisation métier ; en effet, autant l’expertise de Honeywell se trouve dans des industrie de haute technologie à très forte valeur ajoutée, autant elle est moins à même qu’un spécialiste de l’externalisation des processus financiers de gérer des compétences, des plateformes logicielles et des processus métier qui évoluent très rapidement.

 

Comprendre la dimension humaine

Le succès des programmes de CSP et d’externalisation dépendent non seulement de la qualité des prestataires mais aussi et surtout de la capacité qu’a l’entreprise de gérer les problématiques managériales liées à ces changements majeurs. Ils impliquent en effet une large part de changement d’habitudes, de modification du rôle des manageurs, des compétences  et des capacités humaines requises. Cette responsabilité sociale de l’entreprise, qui a été débattue lors de la conférence du 19 mars sur l’Impact Sourcing, a été mise en avant par nos deux intervenants et été reprise par plusieurs de nos participants. Les Ressources Humaines  ont un rôle particulier dans l’accompagnement de ce changement et dans le recrutement de profils nouveaux, correspondants aux besoins futurs de l’entreprise.

 

Appliquer ces acquis à d’autres métiers

Plus de dix années d’expérience de la mise en place d’externalisations et de CSP démontrent que ces démarches sont aussi applicables à d’autres fonctions opérationnelles des entreprises industrielles : R&D, Fabrication, Distribution, Support Client. Les bonnes (et certaines moins bonnes…) pratiques font l’objet de travaux et d’échanges au sein de l’EOA France qui permettent aux responsables de savoir comment diminuer le risque, le coût et le délai de la mise en place de leur programme de transformation tout en se gardant la possibilité d’en modifier le périmètre ou le prestataire.

 

Contactez-nous et rejoignez l’EOA France pour réussir votre transformation !

TOP